Exploding waterbomb en open flash

Pour faire suite à l’article sur Jacques Honvault voici une petite vidéo que j’ai trouvé sur l’open flash . Prendre un ballon plein d’eau au moment où il éclate. La technique reste la même sauf que dans ce cas, c’est une barrière infra rouge qui déclenche le flash et non un capteur de son :

How to take a picture of an exploding waterbomb from pixelcatcher on Vimeo.

Vidéo réalisée par pixelcatcher

Il est certain que sans barrière infrarouge ou un capteur de son, il peut sembler difficile de prendre le ballon au moment ou il éclate. Pourtant ça reste possible. Pour déclencher un flash, il suffit de faire un contact avec un fil électrique entre le centre et un des contact du sabot du flash. Faites un essai avec un simple fil électrique en mettant en contact le point central (1) du flash et l’extérieur du sabot (2)

Et voilà votre flash a libéré un éclair. Maintenant il faut réussir à faire le contact au moment de éclatement. La technique est en faite simple, la pratique peut être moins. J’avoue ne pas encore l’avoir testé.

Vous remplissez d’eau un ballon de baudruche et avant de lui faire un nœud, vous mettez à l’intérieur l’extrémité du fil électrique qui sera en contact avec l’eau. L’autre extrémité de ce fil sera connecté avec un des deux contacts du flash, par exemple le (1). Pour percer le ballon, vous allez utiliser une aiguille. Cette aiguille est bien sur conductrice et elle sera reliée au deuxième contact du flash par un deuxième fil (2).

Lors que vous allez percer le ballon avec l’aiguille, celle-ci sera alors en contact avec l’eau du ballon et le circuit va être fermé. Le flash va alors se déclencher.

Bon, dès que je teste tout ça, je vous montre le résultat.

Petite précision, vous pouvez utiliser un support pour votre flash qui vous permettra de le mettre sur un pied. De plus, prévoir une grande poubelle pour réceptionner l’eau qui va tomber, ça vous évitera de ramasser le tout par terre 😉

8 commentaires sur Exploding waterbomb en open flash

  1. Bonjour Jérôme REGNIER,
    Concernant ta methode du fils dans le ballon, elle ne marcheras pas. j’ai eu le meme raisonement pour des chutes de fruit dans un verre avec l’espoir que lorsque l’eau ce deplace, elle face contact avec le deuxieme fils…Ben Non Rien 🙂
    il faut un contact franc entre le contact 1 « declencheur » et 2 « la masse »
    Cordialement

  2. Bonjour Gaëtan,
    Merci pour ton commentaire. Pour la méthode du contact avec le ballon elle doit fonctionner. C’est d’ailleurs de cette façon que Jacques à du réaliser une de ces photos si mes souvenir sont bon. Il suffit normalement que le courant passe juste un peu pour déclencher le flash.

    Je viens de voir ta galerie de photo en Open Flash, c’est une belle réussite 🙂

  3. Merci, bon à savoir ça
    Le hic, c’est que sur mon flash Cactus KF36 il n’y a qu’un seul picot au centre.
    En dehors de ça ça ouvre plusieurs possibilités, je vais essayer de voir comment utiliser cette technique sur mon Cactus

  4. Il n’y a qu’un picot au centre mais la griffe de ton flash doit faire contact avec un élément de ton flash pour la « masse ». Ce contact doit être dans la fente. Sinon tu peux utiliser les trigger qui serve de support et tu branche en jack

    • J’ai aperçu des contacts dans la fente, donc ça doit être jouable et sinon comme tu dis avec le trigger ça me parait pas mal aussi !
      Merci pour l’idée, je suis vraiment mauvais dans ce domaine de la bidouille lol

  5. Salut a vous,

    Je viens vous donner quelques retours. J’avais penser a ce systeme pour mon flash besel 828-|DFE et je confirme cela fonctionne parfaitement avec des photos d’eclaboussurre.

    Je n’ai pas encore tewter avec les ballons mais en tout cas le contasct se fait parfaitement bien (trop d’ailleurs car le flash passe en defaut par moment ;-))

    Donc ca confirme ce que je pensais, je ferais une serie de shoot dans la journne de demain.

    @+

Répondre à Yann Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.