Retour d’Afrique du Sud

Il est difficile de reprendre le travail après un voyage comme celui ci. Je ne le cache pas. Mais bon il faut reprendre alors reprenons. Cela fait une semaine que je suis revenu et je ne peux m’empécher de repenser à  ces moments passés dans un pays qui m’a fait découvrir pas mal de chose.

Le départ

Le 21 Avril 2006, départ pour Johannesburg sur un vol d’Air France à bord d’un 747. Décollage vers 23h30. La nuit a été difficile. Pas évident de dormir assis ou à moitié coucher avec un minimum de place. Au petit matin j’ai eu l’occasion de voir quelques beaux paysages à travers les hublots de mes voisins. J’en ai profité pour prendre quelques photos aériennes pour immortaliser le vol.

Le premier jour.

Arrivée à l’aéroport international de Johannesburg. Le passage en douanes est un peu long, les suds africains sont très minutieux, ils vérifient tous les papiers, normal. Nous avons récupéré nos bagages et profitons pour faire du change. La monnaie locale est le RAND. 1€ vaut environs 7 rands alors pour se simplifier la tâche il suffit de se dire qu’un rand est égal à un de nos anciens francs. Ben oui on fait se qu’on peut pour se simplifier 😉

Nous voilà partis en bus pour rejoindre Sun City. Deux heures trente, cela semble long même après 10h d’avion. La pluie tombe, comment va être la météo des jours à venir? Certains profitent du voyage pour dormir, d’autres admirent le paysage et prennent quelques photos. La pluie s’arrête enfin et laisse place au soleil.

Nous arrivons à Sun City. Cela me fait penser à un parc d’attraction. Barrières et gardes à l’entrée. Il faut montrer patte blanche. La sécurité pour les clients est très importante, c’est plutôt rassurant. Avant de rejoindre notre hôtel nous nous rendons dans un restaurant pour déjeuner. Nous sommes en terrasse et le soleil est revenu et bien décidé à rester. La pluie ne sera pas parvenue jusqu’à Sun City. Un buffet gigantesque nous est proposé. De quoi reprendre toutes nos forces pour un après midi de libre.

Pendant le repas, nous voyons arriver un singe. Celui ci s’approche sans peur des tables dans l’attente d’un morceau de pain, de pastèque ou autre. Il a gagné, personne ne résiste à l’envie de lui donner à manger. Bien sur cela prend de l’ampleur puisque c’est le reste de la famille qui arrive pour en profiter aussi. Nous voilà donc entouré d’une demie douzaine de singes qui nous amusent. Certains sans peur viennent même se servir dans les assiettes quand on leur tourne le dos. Cela devient donc un amusement pour les singes et nous même 😉 Les appareils photos et caméscope sont de la partie et chacun n’hésite pas à « mettre les singes en boîte »

Après ce déjeuner nous gagnons nos chambres pour enfin se relaxer un court instant, déballer nos affaires. Nous sommes agréablement surpris par les chambres. En effet c’est du quatre étoiles. L’hôtel CASCADES est très luxueux. Certains profites de leur après midi pour aller se baigner dans la magnifique piscine et d’autres pour se balader dans les jardins de l’hôtel.

Nous avons rendez vous le soir pour dîner à l’hôtel VILLA DEL PALAZZO. Là c’est le grand luxe, une infrastructure splendide. Un dîner excellent. Nous profitons de cet instant pour fêter l’anniversaire de deux collègues. Après le dîner nous allons au bar de l’hôtel où un groupe de 3 musiciens est accompagné d’une chanteuse. L’ambiance est évidement chaleureuse est voici que tout le monde se met à danser. Nous terminerons la soirée pour certains dans la discothèque et d’autre au casino.

Le deuxième jour.

Au matin nous sommes conviés à une chasse au trésor. Rien de plus simple qu’une liste de questions auxquelles nous devons trouver les réponses. Nous sommes par groupe. La chasse démarre. Rien de plus simple je disais? Pardon je me suis trompé 🙂

Rendez vous en fin de matinée pour le départ de l’hôtel CASCADES. Nous nous dirigeons vers KWA MARITANE LODGE. Vingt minutes de car. Nous voilà encore plus proche de la réserve de PILANESBERG. Nous déjeunons au lodge. Un barbecue nous y attend.

Et voilà le moment tant attendu, c’est à 16h30 que nous partons pour le premier safari sur les pistes de la réserve. Nous sommes par groupe de 20 personnes. Notre guide, Germaine, ne manque pas de nous rappeler les règles de sécurité que notre chauffeur, Dawne, nous donne en anglais. Le premier animal que nous voyons est un zèbre. Tout le monde sur son appareil photo, le zèbre est pour un instant la star !

Nous repartons et là tout le monde est stupéfait, un éléphant sur la route. Plusieurs camions et voitures sont sur les lieux. L’éléphant, pour nous impressionner, s’approche d’un arbre et arrache une branche avec sa trompe. Nous sommes là tout petit à côté de lui, il n’est qu’à quelques mètres. Nous voyons également une famille d’éléphants qui en croise une autre. Très polis, les éléphants se disent bonjour en se croisant. Nous assistons même à un petit jeu entre deux jeunes éléphants.

Quelques minutes plus tard nous apercevons des rhinocéros puis des gazelles dites des Mc Do, simplement parce que c’est un repas facile pour les lion et en plus leurs poils marquent un M sur leur derrière…

A 18h00 le froid commence à s’installer, le soleil se couche. Il ne faut pas oublier que nous sommes dans l’hémisphère sud et que si nous sommes au printemps en France, c’est le début de l’automne ici. Donc nous voici rapidement à l’ombre et la température baisse assez vite. Tout le monde commence à se couvrir en regardant se beau couché de soleil. Nous faisons une pause dans un observatoire pour y voir des hippopotames. L’obscurité s’installe et nous repartons en direction du lodge. Sur le retour nous voyons pas mal d’oiseaux nocturnes. Chouettes et grands ducs sont de la partie.

Nous voilà de retour au Lodge pour nous réchauffer et dîner.

Le résultat de la chasse au trésor est annoncé. Les gagnants se verront offrir un verre au bar du Lodge au cours de la soirée. Avec des collègues nous avons décidé de ne pas rester au Lodge pour la soirée et décidons de retourner sur Sun City pour aller y boire un verre. Retour vers 1h30, nous voilà couché. Demain c’est réveil matinal, 5h30 pour un départ au levé du soleil pour un nouveau safari.

Troisième jour.

Levé difficile à 5h00. Une bonne douche pour se réveiller. Petit déjeuné rapide puisque nous partons à 6h00. Nous assistons à un levé du soleil qui en a surpris plus d’un. En effet, étant très proche de l’équateur le soleil se lève presque à vu d’oeil puisqu’il ne lui faut que cinq minutes pour sortir complètement de son lit.

Le premier animal que nous voyons est une pintade… bon c’est un début. Ensuite nous croisons un chacal pour croiser peu de temps après le chemin d’une famille de rhinocéros. Le père et son fils puis la mère. La défense de la mère nous montre qui porte la culotte dans la famille 😉

Nous continuons notre chemin et là, le bonheur, ce que tout le monde attendait fait son apparition. Le roi de la jungle est là. Il marche tranquille sur la route que nous empruntons. Bien sur il faut faire un grand silence mais tout le monde ne peu s’empêcher de chuchoter pour exprimer son admiration devant ce lion si impressionnant. Nous restons une bonne dizaine de minutes à le contempler.

Plus loin, des camions sont arrêtés sur le bord de la route. Nous nous arrêtons également. Je ne vois rien. Mais qu’il y a t il? « Ten meters » me dis Dawne. Je regarde et là un lion et une lionne se lèvent de dessous la brousse. C’est incroyable, nous arrivons alors qu’ils sont en pleine reproduction. Cela ne dure qu’une dizaine de secondes mais il le fait une quarantaine de fois à la suite… quand même… Nous continuons notre chemin et faisons une pause pour nous remettre de nos émotions.

Ce qui a suivi fut aussi impressionnant puisque nous avons eu la chance de revoir l’éléphant de la veille. Par contre ce dernier avait décidé de nous barrer la route, celle qui nous ramenait au lodge. Bien sur nous en profitons pour prendre des photos, filmer mais au bout d’un quart d’heure notre chauffeur, Dawne, décide de faire bouger notre ami l’éléphant et nous offre un beau spectacle. Connaissant bien la bête, Dawne fait avancer le camion vers l’éléphant tout en criant son nom et en lui demandant de bouger « Move, move !!! » L’éléphant recule rapidement mais tout aussi vite se retourne et revient de plus vite sur nous. Marche arrière toute !

Nous prenons notre mal en patience et attendant que le molosse accepte de libérer le passage.

Nous voici de retour au Lodge pour un vrai petit déjeuner. Nous avons quartier libre jusqu’à 15h30 pour un nouveau safari. En attendant certains profitent pour faire une sieste, bien méritée, d’autres pour se baigner dans la piscine et moi pour regarder les photos que j’ai fait et nettoyer l’appareil et les objectifs qui prennent facilement la poussière.

A 15h30 nous nous retrouvons pour un café et thé avant de repartir pour un dernier safari. Zèbres, oiseaux, nous voyons à nouveau de beaux animaux mais ce que tout le monde aimerait voir c’est les girafes. Nous en avions vu une la veille mais de très loin. Et voilà le camion s’arrête. A quelques dizaines de mettre de nous une girafe fait son apparition. C’est majestueux, d’une grande élégance elle marche tranquillement sans se soucier de nous. Elle est suivie par son petit. C’est très beau, le plus grand des animaux est là devant nous. Plus loin nous en croiseront une autre, solitaire elle marche la tête et le cou dans les derniers rayons du soleil qui se couche.

La nuit tombe. Nous nous rendons dans un ancien village africain ou nos autres collègues nous attendent. A notre arrivée, nous sommes accueillis en musique. Chants africains rythmés par les djembes. Tout le monde est entraîné par cette musique. Repas et danses compléterons cette chaleureuse soirée.

Le quatrième et dernier jour.

Levé vers 8h00 nous devons préparer nos bagages pour le transfert vers dans les cars. Nous prenons la route à destination de Johannesburg avec deux étapes. La première étape est un arrêt sur un marché local. C’est le moment de dépenser un peu d’argent et de rapporter quelques souvenirs. Là nous prenons aussi un plaisir à troquer avec les vendeurs. Nous reprenons la route pour déjeuner dans un restaurant qui se nomme CARNIVORE. Au menu, antilope, gnou, crocodile, etc. Comme toute bonne chose à une fin, nous reprenons la route pour l’aéroport de Johannesburg pour un retour sur Paris à bord d’un 747 d’Air France. Tout le monde est HS, mais c’est de la bonne fatigue et tout le monde en redemanderait. Arrivée à Paris certains prennent une correspondance, d’autre le train ou leur voiture. C’est le moment des « au revoir » Content d’être de retour certes mais nostalgique un peu.

L’Afrique du Sud, quel beau pays 😉


2 commentaires sur Retour d’Afrique du Sud

Répondre à THIEBAUT Stéphane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.