Test RAW DNG avec la Blackmagic Pocket Camera Cinema 4K

La BMPCC4K, un nom barbare pour cette nouvelle caméra de Blackmagic Design. Cette caméra a divers avantages comme filmer en 4K à 60 images par seconde ou même en 120 images par seconde en Full HD, un double ISO natif, enregistrer directement sur un disque dur SSD connecté en USB-C, etc.

Oui mais ça donne quoi ?

Filmer en RAW, c’est comme faire une rafale de photo que l’on met bout à bout pour créer un gif animé, non on va dire un film… Le test que j’ai effectué ici consiste donc à faire une vidéo sur des flammes en étant à 120 ips Full HD et bien sur d’enregistrer en RAW. Donc à l’arriver, si on filme 7 secondes et demi, ça nous donne déjà 900 photos !

Et mon disque dur va exploser !!! 900 RAW a traiter ?

Oui ça pèse lourd, c’est vrai. Pour le traitement il y a bien sur des softs dédiés à cette tache et on ne traite pas chaque photo l’une après l’autre. D’ailleurs, si on ouvre un RAW DNG qui vient de la BMPCC4K dans Photoshop (ou plutôt Camera RAW) c’est pas beau à voir.

Donc voilà, la tache compliqué qu’il me reste à apprendre, c’est l’étalonnage qui est bien différent de la photo…

Pour ce test, j’ai donc fait appel à Eric Dany qui a travaillé l’étalonnage et j’ai monté ce petit bout de film avec Burno qui s’est prêtait au jeu.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.