La fumée – Premiers essais studio avec le Nikon D7000

Fini le D90, place à son successeur le Nikon D7000. Après quelques réglages, je voulais bien sûr faire mes premières photos avec le D7000. Autant innover avec un style de photos que je n’avais pas encore fait, donc je me suis lancé sur la fumée.

Le principe est simple, la fumée est celle d’un bâton d’encens.

Comment faire pour avoir un fond si blanc et une fumée de couleur ?
Très simple. Pour ne rein vous cacher, il est plus simple d’avoir un fond noir qu’un fond bien blanc. Noir, blanc, blanc, noir… L’effet négatif tout simplement.  Voici comment je m’y suis pris. J’ai mis un fond noir, de la fumée et j’ai déclenché. Pour être certain d’avoir unes vitesse d’obturation assez rapide, j’ai travaillé en Mode M, la vitesse est réglée à 1/125ème et j’ai fermée à f7,1. Pour avoir une photo avec assez de lumière, j’ai utilisé les Cactus Trigger V4 pour utiliser mon flash en déporté afin de garder une vitesse d’obturation supérieur à 1/60ème, donc un travail au flash en manuel.

Donc pour le matériel : Nikon D7000, Nikkor 18-200 VR, Flash Nikon SB600, Cactus Trigger V4

Pour le traitement des images, voici le secret qui n’en ai pas un. Pour rendre le fond bien noir, je vais donc jouer sur les niveaux pour avoir un fond bien foncé. Attention tout de même à ne pas effacer la fumée. L’étape qui suit est de passer l’image en négatif et là, le noir devient alors blanc et votre fumée se trouve mise en valeur sur ce nouveau fond. Pour changer la couleur de la fumée, il suffit d’utiliser une teinte saturation et de faire varier les valeurs jusqu’à ce que vous obteniez la couleur souhaitée.

3 commentaires sur La fumée – Premiers essais studio avec le Nikon D7000

  1. Merci pour cette explication simple précise et efficace ! De plus cela me permet de découvrir le Cactus Trigger V4 outil que je ne connaissais pas. C’est vrai que lorsqu’on en a que peut l’utilité il faut mieux celui-ci que celui Nikon…

    En tout cas vos photos sont magnifique. Pour ma part (pour le moment) pour utilisé un flash déporté je mets un cache opaque sur mon flash interne. Ce n’est peut-etre pas très bon mais vu que je ne m’en sert jamais et ainsi je conserve la mesure TTL…

    Vos photos de fumée sont absolument magnifique, cela me donne envie de faire quelques essais…

Répondre à PAUGET Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.